eFinancialCareers
A La Une :Banquiers starsMOOC Corporate Finance30 compétences clés en Finance

Vivre et travailler à New York

Arriver à Manhattan pour la première fois peut être une expérience décourageante.Les grattes-ciel réduisent votre horizon et amplifient les bruits de la circulation, les klaxons, les sirènes et le brouhaha de la population. C’est une ville qui bat son plein en permanence et l’énergie qui s’en dégage est prenante.

New York a changé depuis les attaques du 11 septembre 2001. Les new-yorkais savent à présent que leur ville est une cible potentielle pour les terroristes – chose impensable auparavant. A titre d’exemple, vous remarquerez que vous ne pouvez plus rentrer dans un immeuble sans présenter une carte d’identité.

A Wall Street, on a l’impression qu’il y a maintenant plus de jobs dans la sécurité que dans le secteur bancaire. Les barrières et les gardes autour de la bourse new-yorkaise sont un rappel permanent de ce sentiment d’insécurité.

Le vrai centre financier de New York n’est plus Wall Street, qui se situe dans le sud de Manhattan. A présent c’est Midtown, plus au nord, qui héberge la plupart des banques d’investissement, courtiers, cabinets d’avocats et autres sociétés de gestion de fonds. JP Morgan, Morgan Stanley, Lehman Brothers, UBS et beaucoup d’autres ont déménagé dans ce quartier.

En même temps, New Jersey City est devenue un endroit populaire pour les entreprises.

Goldman Sachs et Deutsche Bank sont les quelques grands noms qui n’ont pas déplacé leurs sièges. Comme la zone autour du World Trade Center (près de Wall Street) est en reconstruction, les autorités new-yorkaises ont fortement incité les entreprises à rester ou à s’installer ici – Goldman Sachs a été persuadé de déplacer moins de personnes que prévues.

Le mode de vie

Vous ne trouverez probablement pas d’autres endroits plus représentatifs des quatre saisons. Les hivers sont extrêmement froids. Des températures telles que -10°C sont courantes en janvier et février. L’été est étouffant, avec des chaleurs de 30°C en plein cceur de la ville, ce qui rend les week-ends à Long Island très appréciés.

Le printemps et l’automne sont tempérés et en automne la ville est resplendissante. Central Park à Manhattan et Prospect Park à Brooklyn sont éblouissants lorsque les feuilles d’octobre changent de couleur.

Il n’y a pas de meilleur endroit pour se restaurer que New York. Vous ne trouverez nulle part ailleurs une telle variété et un tel choix. Le service est presque toujours parfait que ce soit pour un hamburger à 6 euros ou un repas luxueux dans un restaurant branché.

Midtown regroupe quelques uns des plus grands restaurants chics et célèbres, comme le Four Seasons, la plupart d’entre eux sont connus pour leurs déjeuners d’affaires. Le quartier aux alentours de l’immeuble Flatiron est comparable. Les quartiers nord-ouest et est, le West Village et Soho sont des endroits branchés, alors que le East Village est recommandé pour sa diversité et son bon rapport qualité-prix.

Les bars ont tendance à afficher des prix beaucoup plus élevés qu’en Europe (à moins que vous veniez de Scandinavie) mais une fois encore la qualité du service le justifie. Depuis avril dernier il est interdit de fumer dans tous les pubs et bars de la ville. Les fumeurs se retrouvent à présent sous la pluie ou au soleil.

Trois des meilleurs bars : Veritas, pour son menu sans fin avec vin servi au verre; le Ginger Man – le bon endroit pour s’initier aux véritables bières américaines ; Chumley’s (si vous réussissez à le trouver) vous fait revivre l’époque de la prohibition.

Laissez des pourboires – de 15 à 20% dans les restaurants et à peu près un euro par verre dans les bars (ou doubler la taxe de ventes qui est à 8.6%). Les européens, et spécialement les anglais, ont la réputation d’être radins en ce qui concerne les pourboires. S’il y a quelque chose qui vous déplait, dites-le pour leur donner une chance de se rattraper.

Pour la musique, vous aurez le choix entre l’opéra classique au Lincoln Center ou les concerts de musique Indie de Williamsburg.
L’académie de musique de Brooklyn est excellente en matière de jazz, tout comme les bars de Greenwich Village. L’orchestre Philharmonic new-yorkais donne aussi des concerts gratuits en été dans les différents parcs de la ville.

New York offre également une vie artistique de premier plan – Le Metropolitan, le Guggenheim, le Whitney et la Frick Collection sont des musées à voir absolument et cela vaut la peine de faire le trajet jusque dans le Queens pour voir le musée d’art moderne, le Moma, où il réside temporairement.

Durant les deux années qui ont suivi le 11 septembre, les finances de la ville de New York se sont quelque peu détériorées. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a augmenté les taxes et réduit les budgets de certains services comme la police ou les pompiers afin de diminuer un déficit budgétaire important.

Le logement

De nombreux new-yorkais préfèrent vivre au cceur de Manhattan, à quelques pas de leurs bureaux et avoir rapidement accès aux meilleurs magasins et restaurants. Les endroits les plus chics se trouvent dans le nord-est de la ville ainsi qu’à l’ouest, Greenwich Village et Soho.

Certains choisissent de s’éloigner du centre, dans les banlieues extérieures – Brooklyn, le Bronx, le Queens et Staten Island. Les parents avec des enfants en bas âge déménagent souvent dans ces banlieues ou dans le New Jersey, l’état au sud de New York ou même dans le Connecticut, où la vie est plus calme.

La principale raison pour quitter Manhattan est le prix. L’espace et la lumière sont des motivations importantes également – choses que les manhattaniens sacrifient pour le plaisir de vivre dans le centre. Avec autant d’immeubles gigantesques, les appartements en premier étage ont peu de lumière, voire pas du tout.

L’espace est un véritable luxe à Manhattan – les appartements avec de grands placards sont convoités.
Les bons quartiers de Brooklyn, du Queens et du New Jersey peuvent offrir des appartements spacieux avec deux chambres pour environ 1800 euros par mois. Le même montant dans les quartiers les moins branchés de Manhattan ne sera probablement pas suffisant même pour un appartement minuscule avec une chambre ou un studio.

Pour commencer à chercher un nouvel appartement, beaucoup de new-yorkais utilisent le Village Voice, un journal hebdomadaire d’art qui propose des petites annonces. Ce journal est gratuit et sort tous les mardis soirs. Il y a aussi une version Internet.

Si vous avez la chance de trouver un appartement auprès d’un particulier, vous économiserez beaucoup d’argent. Les agences immobilières new-yorkaises prennent des commissions importantes pour aider les futurs locataires à trouver un appartement – ils peuvent les doubler en faisant payer aussi le propriétaire.

La commission est en général de 12.5% du loyer annuel pour la première année ou bien 10%.
Dans tous les cas, c’est largement plus qu’un mois de loyer. Donc si vous prenez un appartement à 1800 euros avec une commission de 12.5% plus un mois de caution, vous devrez payer 6300 euros d’un coup.

Pour que les agences méritent une partie de cette commission, demandez-leur de vous aider à gérer l’électricité, le gaz et le téléphone. Mon agent voulait tellement sa commission, qu’il m’a aussi mis en contact avec la banque.

Si vous souhaitez acheter, souvenez-vous que les banques exigent souvent une caution de 20% et que la taxe d’habitation est très élevée.

Les transports

Vu le coût des parkings et des assurances, posséder une voiture à Manhattan est un peu un luxe aujourd’hui. Les taxis et le métro sont les transports les plus courants.

Les taxis ne sont pas chers. Etant donné que les routes ont plus été conçues dès le départ pour les voitures que pour les chevaux et les charrettes, les trajets sont relativement rapides – bien que traverser la ville (d’est en ouest par une rue plutôt que du nord au sud par une avenue) peut prendre du temps.

Les taxis new-yorkais connaissent bien Manhattan, mais dés qu’ils quittent l’île, ils peuvent se perdre.

Le métro n’est pas cher et fonctionne toute la nuit. Et le taux de criminalité a radicalement chuté depuis une dizaine d’années, spécialement depuis les attentats du 11 septembre, où la sécurité a été largement renforcée.

Le plus gros problème avec le métro est le manque d’information. Il y a très peu de cartes sur les quais et dans les métros. Elles sont souvent placées en petit format au-dessus des rangées de sièges. Il faut donc souvent envahir l’espace vital d’un passager pour les consulter. Les changements sont fréquents et peu souvent annoncés, surtout pendant les week-ends.

Les finances

Si vous travaillez pour une banque importante, ouvrir un compte sera assez simple.
Sinon, présentez-vous avec autant d’informations possibles concernant votre situation financière, des références, votre contrat de travail et des fiches de salaire… Votre passé bancaire irréprochable dans votre pays d’origine n’aura aucune valeur aux Etats-Unis.

Les banques à New York évoluent progressivement. Le débit en temps réel commence à devenir courant et une nouvelle vague de banques telles que la Washington Mutual et la Commerce Bank s’imposent face aux banques importantes (Chase, Citibank et Bank of America) grâce à des comptes courants gratuits.

Les grosses banques vous encouragent à conserver un montant minimum important sur votre compte pour éviter les charges sur des transactions basiques comme les chèques. Ne vous attendez pas à payer votre loyer par virement bancaire. Les banques américaines ne savent toujours pas le faire sans imposer une commission d’environ 22,5 euros.

Après avoir travaillé six mois aux Etats-Unis, vous devez payer des impôts. A New York, la règle est de consacrer entre un tiers et 40% de ses revenus aux taxes fédérales, de l’Etat et de la ville. Vous pouvez vous faire assister d’un expert pour surmonter ces tracas administratifs et profiter des exonérations.

Sites utiles :

  • Recherche d’appartements : www.villagevoice.com
  • Locations temporaires : www.newyorkaparthotels.com
  • Restaurants, bars etc. : www.newyork.citysearch.com
  • Taxes : www.irs.gov

commentaires (0)

Comments

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici

Vous avez un scoop ?

Envoyez un e-mail à la rédaction avec vos remarques, infos, astuces ou propositions de sujets.

Vous avez un scoop ?

Please fill out the following form:
First Name:

Last Name:

Adresse e-mail:

Your Story:


Thank you. Will contact you shortly.
A server error occurred. Please try