☰ Menu eFinancialCareers

Suite et fin du feuilleton Nadine Veldung : finalement elle rejoint Oddo (et non Leonardo)

Nadine Veldung

Des processus de recrutement qui n’en finissent pas, des candidats frileux, des employeurs qui lâchent le candidat à la dernière minute faute d’obtenir le dernier feu vert en interne … La crise a emmené son lot de déconvenues. En revanche, une candidate qui quitte son employeur, signe un contrat chez un concurrent puis fait volte-face pour un autre employeur, c’est un feuilleton disons… plutôt atypique.

C’est celui de Nadine Veldung, spécialiste en renégociation et en levée de financement, et associée gérante depuis 2009 au sein de la boutique de fusions-acquisitions DC Advisory Partners. Mi-octobre, la presse spécialisée annonçait sa prochaine venue chez Leonardo & Co, « selon plusieurs sources ». Mardi dernier, nous démentions cette information.

Ce matin, DC Advisory confirmait qu’elle n’était plus employée à ce jour par le cabinet. Selon une source interne chez Leonardo, Nadine Veldung serait finalement en partance pour… Oddo. Information confirmée par Oddo ce matin. Le communiqué annonçant sa nomination est tombé peu avant midi : Nadine Veldung est nommé Responsable de l’origination Debt Capital Markets chez Oddo.

« Franco-allemande, Nadine Veldung a réalisé la plus grande partie de sa carrière pour des banques allemandes et sa connaissance du marché des entreprises locales est un atout majeur pour les projets de développement du Groupe Oddo », indique le communiqué.

« Je compte sur Nadine Veldung pour contribuer à notre développement vers l’Allemagne qui regroupe de nombreuses entreprises familiales et entrepreneuriales dont nous sommes par nature et par expérience très proches », a commenté Philippe Oddo, Associé-Gérant de Oddo & Cie.

Fatine Layt, Président et Associé-Gérant de Oddo Corporate Finance, a déclaré à son tour : « L’arrivée de Nadine Veldung marque notre volonté de développer la capacité d’origination et d’exécution de notre plateforme de Corporate Finance, notamment sur les métiers du conseil en financement bancaire et obligataire. Les compétences et l’expertise de Nadine contribuent à renforcer la pluridisciplinarité de notre équipe en apportant notamment son expertise en restructuring. »

Comment expliquer ce revirement ?

Nadine Veldung était pourtant à un stade avancé dans sa négociation avec Leonardo, au point que son arrivée avait été annoncée également en interne. Une chose est sûre : Oddo a dû faire valoir des arguments très convaincants. On passera sur les termes du contrat, dont nous n’avons évidement pas connaissance. D’un point de vue carrière, un argument a pu faire la différence pour cette spécialiste réputée des problématiques de debt advisory, c’est la taille et les défis qu’offrent Oddo.

Car Leonardo, à certains égards, présente de nombreuses similitudes avec son ex-employeur DC Advisory. Le premier a ouvert ses bureaux à Paris en 2006 et compte 9 bureaux en Europe quand le second se lance en France en 2007 et dispose de 8 bureaux en Europe. Les deux boutiques indiquent sur leur site compter environ 150 collaborateurs. Léonardo a été particulièrement agressif en matière de recrutement à la sortie de l’été, avec l’arrivée de quatre nouveaux MD, des profils qui servent surtout son business sur les régions nordiques (ouverture d’un bureau à Stockholm) et germanophones, précisément là où Nadine Veldung avait une expertise à faire valoir.

En comparaison, Oddo présente un profil assez différent, c’est peut-être ce qui a séduit Nadine Valdung, qui a débuté sa carrière comme analyste crédit chez Dresdner Bank avant de passer 16 ans chez West LB, qu’elle a dirigé en France tout en co-dirigeant la Banque d’Orsay à Paris.

Oddo, dont l’histoire remonte à 1849, est l’un des rares courtiers indépendants qui restent sur la place parisienne. Il comptait 863 employés fin 2011. La société a recruté également activement ces derniers mois. Dans son communiqué de ce jour, le courtier évoque 900 collaborateurs (dont 100 analystes et 100 informaticiens). Depuis début septembre, sept nominations de collaborateurs seniors ont été annoncées.

Dans le même temps, Oddo fonctionne sur la base d’une structure en partnership, le capital d’Oddo est aujourd’hui détenu à 42% par la famille Oddo et à 30% par les collaborateurs.

Surtout, Oddo offre de nouveaux défis à cette professionnelle avertie. Rappelons que début octobre, Fitch Rating avait dégradé la note d’Oddo, indiquant sans détour qu’il n’était « pas clair qu’Oddo puisse établir une marque viable à moyen terme en banque d’investissement ». Nadine Valdung a préféré manifestement prendre quelques risques…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici