☰ Menu eFinancialCareers

Le point sur les news : Dexia, le « monstre bancaire » à nouveau sous respiration artificielle, les salariés fatigués…

dexia

« Je n’oublierai jamais la première chose que Pierre Mariani m’a dite lorsque nous sommes arrivés chez Dexia en octobre 2008 : “Ce n’est pas une banque, mais un hedge fund ». Pierre-Henri Thomas, dans Dexia, Vie et Mort d’un monstre bancaire se souvient de ces mots prononcés par Jean-Luc Dehaene en introduction de la conférence de presse du 10 octobre 2011, quelques heures après que le conseil d’administration de Dexia, que ce dernier préside, a acté la vente de Dexia Banque Belgique et scellé la fin du groupe.

Un an plus tard, le « hedge fund » a littéralement explosé en vol. La Belgique et la France étaient à nouveau au chevet du groupe Dexia la nuit dernière . À l’annonce de nouvelles pertes – soit 2,4 milliards sur les 9 premiers mois de 2012 ! – les deux Etats ont dû lâcher un montant de 5,5 milliards d’euros, après avoir déjà injecté 6 milliards en septembre 2008.

Maintenant, le plan de restructuration n’a plus besoin que du feu vert de Bruxelles, prévu pour courant janvier, pour pouvoir enfin être mis en œuvre. Il serait temps, se disent les salariés qui attendent impatiemment leur plan social, une fois n’est pas coutume. La banque prévoit de supprimer 312 postes sur les 1.100 qu’elle compte en France.

La pilule est difficile à avaler. Au point que certains en Belgique regardent presque avec envie l’exemple islandais, où l’Etat avait laissé tombé en faillite trois des principales banques du pays avant de les nationaliser (Le Vif).

De son côté, KBC repasse dans le vert, en postant aujourd’hui des résultats meilleurs que prévu, avec un bénéfice net de 406 millions d’euros pour le troisième trimestre (Romandie). Et La banque de détail belge Belfius, anciennement Dexia Banque Belgique, annonce qu’elle va supprimer 900 emplois (LeFigaro).

Pendant ce temps :

Mirabaud continue ses recrutements et engage le gérant Andrew Lake, spécialiste du Global High Yield (NextFinance)

Faute de pouvoir recruter, les DRH des banques deviennent expertes de la mobilité interne (L’Agefi)

Dans la guérilla qui oppose Arnaud Desclève contre les anciennes équipes dirigeantes de Wendel, l’ex-directeur juridique du groupe vient de marquer un point (Les Echos)

Commerzbank : Entre 5.000 et 6.000 emplois menacés (NewsBanques)

La Belgique et la France réinjectent 5,5 milliards dans Dexia (L’Agefi)

Les banques les plus présentes sur les réseaux sociaux sont… (CultureBanque)

Les rémunérations en hausse à Wall Street mais les bonus resteront à un niveau d’avant-crise (WSJ)

Comment la victoire d’Obama va aider les petites banques à Hong-Kong (The Standard)

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici