☰ Menu eFinancialCareers

Les salaires augmentent à Londres alors qu’ils stagnent à Paris

Selon le cabinet de recrutement Robert Walters, les salaires en corporate finance à Londres ont considérablement augmenté l’année dernière alors que les salaires des banquiers français étaient gelés.

Selon le cabinet de recrutement Robert Walters, les salaires en corporate finance à Londres ont considérablement augmenté l’année dernière alors que les salaires des banquiers français étaient gelés.

Les plus fortes augmentations ont concerné les fonctions de vice-présidents à Londres, avec un salaire de base en hausse de 20%. Ils peuvent espérer gagner entre 107 000€ et 171.000€, avant bonus, cette année contre 100.000€ à 142.500€, il y a un an.

Les salaires de base des Managing Directors ont augmenté de 11% et étaient compris entre 171.000€ et 285.000€ cette année. Les salaires de base des analystes, y compris ceux des diplômés en formation ont, quant à eux, augmenté de 6% et étaient compris entre 50.000€ et 71.000€.
Andrew Chancellor, directeur général pour les services financiers chez Robert Walters, a affirmé que les bonus à Londres ont connu une augmentation moins importante que celle des salaires : entre 5% et 10% l’année dernière, par rapport à 2003. Il a affirmé que les banquiers stars ont perçu des salaires beaucoup plus importants.

Les salaires de base étaient au contraire gelés à Paris, en dépit d’une bonne année, puisque la France a connu l’un des plus gros rachat de l’année en Europe : le rachat d’Aventis par Sanofi-Synthélabo. Si les bonus français ont légèrement augmenté, ils n’ont cependant pas compensé le gel des salaires.

Ces chiffres concernent les activités Fusions & Acquisitions, Dette et Capital Markets.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici