☰ Menu eFinancialCareers

Vous n’osez plus avouer que vous êtes banquier ? Ne regardez pas ces émissions…

se cacher

… Ou plutôt si. Attention ce papier risque de vous mettre en rogne. Il faut pourtant en passer par là. Ne serait-ce que pour comprendre pourquoi l’on vous en veut tant, vous banquiers. Et vous aider potentiellement à trouver la parade.

C’est ainsi, le “banker bashing” n’excelle pas uniquement en Grande-Bretagne, il est en passe de devenir également un créneau porteur dans les médias français. Pour preuve la multiplication des émissions à charge contre les banques et les financiers. Ces programmes aux titres racoleurs ne font pas dans la nuance.

Il faut dire que la pléthore d’« affaires » – du scandale du Libor en passant par les accusations de fraude fiscale d’UBS et les affaires Madoff, Kerviel, Kweku Adoboli, ou encore de la « baleine » de Londres – n’aide pas à redorer l’image du secteur, déjà serieusement ternie par la crise financière. De là à mettre tous les banquiers dans le même sac, il n’y a apparemment qu’un pas.

Ces derniers font autant que possible profil bas. Ainsi, au lendemain du déclenchement de l’affaire du Libor, la British Banking Association annulait sa traditionnelle “summer party“, indiquant que « notre industrie a besoin de réfléchir sérieusement sur ses comportements collectifs ».

Le mea culpa des soi-disant « banksters » suffira-t-il ? Pas sûr.

En Angleterre, les banquiers trouvent parfois des soutiens bienvenus, comme celui en début de semaine du rédacteur en chef du Financial News William Wright. Dans son édito “London should love its bankers“, il explique que les banquiers se sont certes comportés comme des adolescents mais qu’il faut malgré tout leur apporter tout « l’amour au sens large du terme » qu’une famille donnerait à son ado même rebel. Autrement dit, il faut construire une relation de confiance et de compréhension réciproque tout en indiquant clairement aux banquiers les limites à ne pas franchir, faute de quoi la punition doit être, si besoin, sévère.

En attendant, vous reprendrez bien un peu d’auto-flagellation ?

“Les banques vont-elles nous ruiner ?” était le sujet de l’émission Le Monde d’après, diffusée lundi 8 octobre sur France 3.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=7wizFhSKxrE]

 

“Noire Finance”, une série de 2 documentaires ( La Grande Pompe à “Phynances” et Le bal des Vautours), a été diffusée sur Arte le 2 octobre.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=v8exLr-yAQU]

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=FARNYTH42aQ]

 

“Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde” a été diffusé sur Arte le 4 septembre

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=MM6sZOLeM8c]

Le Cash Investigation de France 2 consacré à la “Finance folle, l’attaque des robots traders” est passé sur les petits écrans en juin dernier.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=j-wRClhQh4c]

 

Et n’oubliez pas de répondre à notre sondage :

[polldaddy poll=6614828]

 

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici