☰ Menu eFinancialCareers

Le recrutement dans le distressed debt va-t-il enfin décoller ?

Cela fait si longtemps que l’on nous annonce la ruée des recrutements en distressed debt que nous sommes un peu ennuyés de prédire son arrivée imminente.

Mais la semaine dernière, au cours d’une conférence téléphonique, David Viniar, le CEO de Goldman Sachs, a dit que les choses étaient en train de s’améliorer sur le front du distressed du fait qu’acheteurs et vendeurs étaient presque prêts à s’accorder sur les prix.

Certains recruteurs font également courir la rumeur d’une prochaine vague d’embauches dans le secteur. Il y a eu beaucoup de bruit pendant un moment mais nous voyons finalement de l’activité , explique Christian Christoffersen, recruteur pour le hedge fund Mirage.

D’autres recruteurs indiquent que les embauches ne sont que de la poudre aux yeux. Tout le monde dit que le marché du distressed est sur le point d’exploser, mais il reste un énorme problème pour lever des capitaux, explique Lee Thacker, du cabinet de recrutement Silvermine Partners. Nous n’avons pas embauché plus de cinq personnes dans le secteur au cours des six derniers mois.

Pourtant, plusieurs véhicules de distressed debt vont bientôt voir le jour. Ravi Mehra de chez Vega Asset Management va lancer un fonds distressed avec la société de gestion HFX. Marc Devonshire, ancien trader pour compte propre chez Merrill Lynch, a lancé un fonds distressed.

Deutsche Bank a subi de nombreux départs de son équipe distressed en Asie et il est prévu que les partants mettent en place un fonds.

Enfin, Goldman Sachs va lancer un fonds distressed debt. De quoi encourager le patron de Goldman à prendre ses rêves pour des réalités…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici