☰ Menu eFinancialCareers

Le “destin russe” de Romain Camus, cet ex-Deutsche Bank tombé brusquement en disgrâce

Russian flag

Vous vous souvenez sûrement de ce français, qui pour avoir agité un billet de 10 livres sterling devant des infermières et médecins en grève, avait été saqué par son employeur Deutsche Bank. C’était en mars 2011.

Ce structureur sur le marché des changes a aujourd’hui refait surface au sein de la banque russe VTB Capital. Entre temps, Romain Camus serait rentré en France et ouvert un compte Paypal, visible sur son profil LinkedIn, pour recueillir des dons pour sa cause.

Une année de traversée du désert

Rappelons que Deutsche Bank après la médiatisation de cette affaire n’avait, pour ainsi dire, pas eu d’autres choix que de se séparer de cet employé devenu gênant, à défaut de quoi la banque aurait dû voir un défilé de personnels du NHS devant son siège londonien. Ces deniers souhaitaient non seulement des excuses de l’intéressé mais aussi que son bonus soit versé à des associations caritatives.

Selon les informations disponibles sur le site de la FSA, le régulateur britannique, Romain Camus aurait ensuite enduré une petite traversée du désert, d’une année tout de même, pour finalement atterrir dans une boutique du nom de Terium. Après seulement deux mois, il a rejoint VTB Capital en juin dernier.

Recrutements opportunistes pour les banques russes

L’affaire du billet banque mise à part, Romain Camus apparaît comme un financier hautement employable, avec 6 ans d’expérience à Londres, dont 2 ans chez Goldman Sachs et 4 ans chez Deutsche Bank. La banque russe ne s’y est pas trompée.

VTB Capital n’est d’ailleurs pas la seule banque russe à recruter à Londres. Renaissance Capital a annoncé la semaine passée avoir embauché à la tête de sa division ECM/DCM Isabella da Costa Mendes, qui a fait jusque-là carrière chez Morgan Stanley et JPMorgan.

Parallèlement, Broker Credit Service (BCS) chercherait toujours à étoffer ses équipes londoniennes, après avoir débauché il y a quelques mois une équipe de trading electronique de Otkritie.

Il est vrai que les banques russes souffrent de moins de restrictions budgétaires en matière de recrutement en comparaison avec leurs concurrentes anglo-saxonnes notamment. Cependant, elles sont surtout orientées vers « des embauches stratégiques et opportunistes », constate Taru Oksman-Ison, directeur au sein du cabinet de chasse Riverhouse Partners, à Londres.

À Paris, il a bien été question l’an passé pour VTB Capital de développer ses équipes parisiennes (après les avoir largement taillées). Depuis la page a été tournée ou presque. Selon un chasseur parisien, VTB France dirigé par Richard Vornberg, serait «encore un peu actif sur le marché ». Selon son dernier bilan annuel, l’entité comptait une soixantaine de personnes fin 2011, contre 88 un an plus tôt.

commentaires (1)

Comments
  1. Je suis en train de lire American Psycho, ce comportement correspond tout à fait !

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici