☰ Menu eFinancialCareers

BNP Paribas, la « bonne » élève en matière de place des femmes dans les instances dirigeantes

À deux jours de l’ouverture du Women’s Forum, Ethics & Boards, Premier Observatoire International de la gouvernance des sociétés cotées, vient de publier un baromètre de la parité dans les instances dirigeantes des sociétés du CAC 40.

Nous nous sommes ici intéressés aux acteurs de la bancassurance, à savoir BNP Paribas, Société Générale, Credit Agricole et AXA. Les femmes qui veulent se faire une place tout en haut de la hierarchie du secteur sauront à quoi s’en tenir.

Trois constats…

1 – La bonne nouvelle : on constate que tous les acteurs du secteur dépassent la moyenne des sociétés cotées en matière de représentation des femmes dans les conseils d’administration et de surveillance, qui se situent à 23,93% : BNP est en tête avec 38,46% suivis de CA avec 31,58%, SG avec 30,77% et AXA avec 28,57%.

L’effet de la loi Copé-Zimmermann qui impose un seuil de 20% de femmes dans ces conseils d’ici à janvier 2014, puis de 40% 2017 joue donc à plein.

2 – Aussi rassurant : pour la plupart, les acteurs de la bancassurance figurent également en bonne place en matière de représentation des femmes dans les comités de nomination et de rémunérations dont la moyenne des sociétés cotés se situe à 17,61%, à l’exception de SG qui ne compte aucune femme parmi cette instance.

Notons que BNP, quant à elle, arrive en tête de l’ensemble des sociétés cotées, tous secteurs confondus, avec 66,66% de femmes.

3 – La (très) mauvaise nouvelle : plus l’on se rapproche des instances proprement dirigeantes des sociétés, plus la présence des femmes semble accessoire. Et là, les représentants de la bancassurance font moins bien que la moyenne des groupes du CAC 40 – soit 8,88% seulement de femmes – à l’exception de… SG qui compte 14,29% de femmes au sein de son comité exécutif.

BNP ne compte que 5,56% de femmes dans ce comité. Quant à CA et AXA, ils ne comptent tout simplement aucune femme dans cette principale instance de management stratégique.

… et un classement

Au final, qui sont au sein de l’industrie financière les bons et les mauvais élèves de la classe ?

Plutôt que d’établir une simple moyenne des trois statistiques, nous avons choisi de pondérer les résultats en fonction du poids réel des différentes instances au regard de leur pouvoir de décision au sein de l’entreprise. Aussi, le comité exécutif comptera pour 50% de la note finale quand le conseil d’administration représentera 40% du calcul et le conseil de nomination 10%. Voici le classement, à partir des résultats obtenus :

1ère – BNP Paribas (avec une moyenne pondérée de 24,83%)

2ème – Société Générale (19,37%)

3ème – Credit Agricole (15,96%)

4ème – AXA (13,43%)

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici