☰ Menu eFinancialCareers

Partenariat ESC de province – universités : de meilleurs diplômes ?

L’ESC Lille et l’École supérieure des affaires (ESA) ; l’EM Strasbourg au sein de l’Universite Robert Schuman ; l’ESC et les universités I et II de Montpellier ; l’ESSCA et l’université d’Angers ; l’ESC La Rochelle et les universités d’Angers et celle de la Côte d’Opale… La liste des écoles de commerce provinciales s’associant avec des universités françaises s’allonge de semaine en semaine. Une véritable tendance de fond.

Pourquoi ? Le petit monde des Business School représente un marché florissant mais de plus en plus concurrentiel. Celles ne figurant pas parmi les dix premières dans les classements spécialisés sont ainsi contraintes d’innover pour valoriser leur offre et attirer des étudiants. La dernière trouvaille à la mode est donc de proposer aux étudiants de suivre un master organisé en partenariat avec une université, et donc d’obtenir un double diplôme délivré conjointement par les deux institutions.

Étant donné le manque de considération dont pâtissent les formations universitaires sur le marché de l’emploi en finance, une question mérite d’être posée : ces doubles diplômes apportent-ils une plus-value aux CV des étudiants ?

Une prime de 2 à 3 000 euros lors de la négociation de leur premier contrat

Oui, si l’on en croit Lisa Ammar, titulaire d’un master en Audit-contrôle-finance délivré conjointement par l’ESC Montpellier et l’université Montpellier I, et aujourd’hui analyste financier chez Oddo : Mon double diplôme a été un atout considérable. À la sortie de l’école, il a permis que mon CV atterrisse en haut de la pile. Sans cela, je ne pense pas que j’aurais décroché mon stage chez Merrill Lynch, qui a été déterminant pour le début de ma carrière.

Jean-Pierre Raman, le directeur de l’ESC Lille, abonde dans son sens. Son école propose en association avec l’ESA différents masters dont la valeur est reconnue par la profession . Pour preuve, les entreprises offrent à [ses] étudiants titulaires du double diplôme en Audit [master Comptabilité-contrôle-audit, ndlr] une prime de 2 à 3 000 euros lors de la négociation de leur premier contrat . Cerise sur le gâteau, la première édition française du concours d’analyse financière organisé par la CFA* et ouvert à des étudiants de niveau master a vu la victoire d’une équipe mixte ESA/ESC Lille aux dépens de concurrents plus prestigieux comme l’ESSEC.

Accès au monde du travail facilité et meilleure rémunération, telles seraient les vertus des cursus doublement certifiés. Un recruteur de Michael Page, joint par téléphone, se montre plus nuancé : un double diplôme n’a de valeur que si le candidat nous montre en quoi cela lui apporte des compétences supplémentaires et pas simplement une ligne pour faire joli sur son CV. Si cette mention signifie simplement que vous avez passé votre dernière année d’école à l’université, ça n’a pas grand intérêt, au contraire. Au final, c’est à l’étudiant de faire le tri et de différencier formation de qualité du simple trompe-l’ceil marketing !

*CFA (Chartered Financial Analyst) est l’association professionnelle d’analystes financiers la plus importante et la plus reconnue dans le monde dans l’industrie financière.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici