☰ Menu eFinancialCareers

Comment négocier un contrat à Paris ?

Que vous soyez à Paris, Londres ou New York, votre Big Mac sera toujours le même, comme les pièges de votre contrat de travail en banque d’affaires.

Quelle que soit la place financière où vous choisissez de travailler, si vous démarrez un nouvel emploi vous devez signer un nouveau contrat de travail avec de nouvelles garanties concernant votre salaire, vos vacances et d’autres avantages. Mais attention, des deux côtés de l’Atlantique les contrats peuvent contenir les mêmes clauses défavorables. Quelle partie de votre contrat devez-vous regarder à la loupe ? Surveillez de près les clauses concernant les bonus et celles de non-concurrence en cas de départ.

Comme en Allemagne, les banques en France évitent souvent de mentionner le bonus dans un contrat de travail par crainte d’être obligées de le payer chaque année. A Paris le droit contractuel est d’une complexité presque kafkaïenne, même au bénéfice des salariés. Faites intervenir votre avocat.
Les bonus courants sur deux ans et plus sont assimilables à une rémunération que l’employeur est légalement obligé de payer indique Lawrence Harvey-Wood, avocat du travail chez Freshfields à Paris: “Les employeurs peuvent mentionner dans le contrat qu’un nouveau contrat et un nouveau bonus seront négociés chaque année mais dans bien des cas, l’existence d’un bonus n’est tout simplement pas mentionnée.”
Les banquiers français doivent également savoir de quelle convention collective dépend leur contrat de travail. Ce n’est pas négociable et dépend du type de société pour laquelle vous travaillez.
La plupart des banques françaises adhèrent à la convention collective nationale du personnel des banques, un cadre favorable qui garantie un niveau élevé d’indemnité de licenciement. Il est utile de vérifier si votre employeur y adhère.
Comme dans d’autres pays, les banquiers qui signent un contrat en France doivent faire attention aux clauses de non-concurrence, susceptibles de les empêcher de partir travailler chez un concurrent. Certaines peuvent durer deux ans, durant cette période les banquiers peuvent avoir droit à une compensation indéterminée.
Interrogez-vous également sur votre capacité à garder un secret si vous signez un contrat à Paris. En effet les banques françaises incluent souvent des clauses de confidentialité dans leurs contrats. Si le secret n’est pas votre point fort et que vous ne respectez pas votre contrat, vous vous exposez à payer une pénalité.
Enfin, vous venez peut-être tout juste de commencer votre nouveau travail, mais vous ne savez pas quand vous aurez à le quitter. La période de préavis en France est comprise généralement entre un et trois mois, en fonction de l’ancienneté, mais peut être négociable.
Et il est toujours beaucoup plus facile de négocier une clause avant qu’après avoir signé le contrat.

Très bientôt : comment négocier votre contrat à Londres, New York et Francfort.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici