☰ Menu eFinancialCareers

Emploi, industrie financière… Ce que fera le PS s’il est au pouvoir en 2012

Après leur récente victoire aux dernières cantonales, certes quelque peu volée par le FN, le Parti Socialiste monte au créneau. Hier, le parti dirigé par Martine Aubry a orchestré la publication de son programme pour la campagne pour les élections présidentielles de 2012. Baptisé Le changement , le projet socialiste se résume en 30 propositions.

Un certain nombre d’entre elles visent l’industrie financière en particulier et concerne l’emploi et les rémunérations en général. Nous vous en avons concocté une synthèse (non exhaustive par essence), sans aucune reformulation afin que vous puissiez juger sur pièce.

Industrie financière

Création d’un Banque publique d’investissement

Pour engager le renouveau productif qu’attendent les entrepreneurs et les salariés, notre pays a besoin d’une Banque publique d’investissement. Elle sera mobilisée au plus près des acteurs économiques pour anticiper, mettre en réseau, reconvertir, relocaliser. Elle regroupera autour de la Caisse des Dépôts, des outils existants pour les rendre plus performants – Oséo, l’Emprunt national, le Fonds stratégique d’investissement, les structures d’accompagnement des entreprises de la Banque de France et de la Banque postale, ainsi que les structures régionales de capital-investissement. Elle constituera un Fonds souverain à la taille de la France qui lui permettra de faire la différence dans la Mondialisation.

Séparer les activités de banque de détail et d’investissement

Nous séparerons les activités de dépôts et d’investissement et limiterons les pratiques spéculatives pour éviter que les banques prennent des risques sur les dépôts de leurs clients.

Taxe sur les transactions financières

Pour limiter la spéculation et financer la réduction des déficits publics, nous instaurerons au niveau européen une taxe de 0,05% sur les transactions financières.

Les grandes écoles françaises et la formation des traders

Remettre l’économie devant la finance suppose de former des élites passionnées par la production et non fascinées par le profit. Les grandes écoles, qui forgeaient traditionnellement les élites républicaines qui ont fait la force de notre administration, de notre industrie et de notre recherche, orientent aujourd’hui excessivement leurs élèves vers des études qui les destinent plus à être traders plutôt qu’ingénieurs ou hauts fonctionnaires. Nous recentrerons les grandes écoles sur la mission de formation d’élites au service de l’intérêt général.

Rémunérations / Fiscalité

Rémunérations et partage des richesses

Le système bancaire et financier doit être régulé. Nous réserverons les stocks options aux entreprises naissantes pour que les dirigeants d’entreprises regardent plus l’avenir que le cours de la bourse. Nous limiterons les rémunérations variables au montant de la part fixe (les bonus et les parachutes dorés compris) et nous plafonnerons les écarts de rémunérations de 1 à 20 au sein des entreprises qui ont une participation publique dans leur capital. Dans les autres, l’assemblée générale des actionnaires, sur proposition du conseil d’administration et après avis du comité d’entreprise, fixera ce ratio.

Impôts prélevés à la source

La CSG et l’impôt sur le revenu seront fusionnés et prélevés à la source. […] Pour revaloriser le travail, nous ferons en sorte que les revenus du capital ainsi que les bonus et stock-option soient soumis au même taux d’impôt que les revenus du travail, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Modulation de l’impôt sur les sociétés

Pour faire repartir l’investissement, nous soutiendrons les entreprises qui réinvestissent leurs bénéfices par une modulation de l’impôt sur les sociétés : son taux passera de 33 % à 20 % pour celles qui le font intégralement et montera jusqu’à 40 % pour celles qui privilégient les dividendes des actionnaires.

Emploi et discrimination

Emploi des seniors

Le PS propose que tous les salariés de plus de 45 ans puissent faire le point 2 ou 3 fois par an avec leur hiérarchie sur leur évolution dans l’emploi. Tutorats et binômes en entreprise doivent être généralisés, tous comme les aménagements de départs progressifs en retraite. Nous proposons également que les entreprises soient incitées à garder et valoriser leurs travailleurs seniors, par un système de bonus-malus

Retraites

Nous rétablirons l’âge légal à 60 ans et nous engagerons la réforme des retraites promise aux Français, fondée sur des garanties collectives, permettant des choix individuels et assurant l’avenir des régimes par un financement du premier au dernier euro. Pour organiser sa vie, chaque Français disposera d’un compte temps-formation.

Egalité salariale homme-femme

Les exonérations de cotisations sociales seront conditionnées à la conclusion d’un accord sur l’égalité salariale au sein de l’entreprise qui disposera d’un an pour engager et faire aboutir la négociation.

Lutte contre les discriminations à l’embauche

Nous généraliserons les CV anonymes, sans nom ni photo

Prévention des licenciements

Pour protéger les salariés, nous dissuaderons les licenciements boursiers par des pénalités financières pour les entreprises qui en même temps versent des dividendes à leurs actionnaires ou qui rachètent leurs propres actions. Nous instaurerons une obligation de remboursement des aides publiques en cas de licenciements collectifs.

commentaires (14)

Comments
  1. Pour le coup, certaines de ces mesures sont intelligente. D’autres paraissent inapplicables (modulation de l’IS). Quant à une taxe sur les transactions financières cela est contre productif, que l’on taxe les revenues et les plus-valus cela est normal, mais la taxation des transactions financières ne peut mener qu’à moins d’investissement.

  2. “Lutte contre les discriminations à l’embauche : Nous generaliserons les CV anonymes, sans nom ni photo” => C’est du grand n’importe quoi ! Une recente étude du Pole emploi démontre que le CV anonyme penalise justement les personnes issues de l’immigration pour décrocher un premier entretien d’embauche

  3. N’importe quoi, ils ne pensent qu’à l’argent les socialistes, c’est dingue. Alors qu’ils ne font rien pour en gagner de façon normale.
    Taxes, taxes, taxes…c’est marrant ce parti politique qui ne pense uniquement qu’à voler l’argent de ceux qui travaillent vraiment.

  4. En outre, le principe en lui même est personnellement discutable. Quel message fait-on circuler ? Il y a t-il une honte particulière à être d’origine étrangère et à chercher un emploi en France ? Pire ce principe conduit à transferer le honte du discriminant vers le discriminé. Soyons honnête, s’il y a quelque chose à changer ce ne sont pas les méthodes de recrutement, mais reconnaissons que cela risque d’être dur …

  5. ils ont encore rien compris ces gugus-là… Qu’ils arrêtent de vivre dans leur monde de bisounours un peu, merci.

  6. C’est ce qu’il arrivera si on laisse ces gugus aller plus loin dans les sondages. C’est de vrais incompétents et ne pensent qu’à sanctionner ceux qui travaillent et donner aux assistés.

    De plus, il n’y a rien de concret dans leurs mesures. Il faut bien les secouer pour les réveiller.

  7. la retraite à 60 ans alors que tla majorités de nos voisins européens ont repoussé l’age légale! fidèles à eux mêmes ces bouffons de socialo-communistes!
    pousser les gens à aller travailler et à gagner leur vie à la sueur de leur front, c’est ce dont ont besoin les français! Pk il faut tjs que ça soit les mêmes qui payent pour les autres? une banque publique d’investissement, bjr les fonctionnaires qui vont essayer de joueur aux banquiers! l’expérience du LCL ne leur a pas servi de leçon!

  8. “Ce que fera le PS s’il est au pouvoir en 2012” : OK, la gauche promet de faire ceci, mais EFC suggère-t-il que la droite, elle, fera selon nos intérêts ?
    Les partis de droite, l’UMP, le FN, etc, sortent aussi des discours et des programmes qui réguleraient drastiquement la finance et l’industrie… (“moraliser le capitalisme” disait notre Président, tout ça…). Leurs propositions ne sont pas moins déconnectées de la réalité et ne seraient pas moins nuisibles au secteur financier que celles du PS. C’est le PS qui impose un ratio plus élevé en capitaux propres en ce moment, peut-être ?

    Montrer du doigt seulement le PS laisse penser que les autres partis, eux, protègeraient les intérêts du monde de la finance… n’oublions pas que, la finance étant très mal perçue dans l’opinion publique, ce serait trop dangereux de la soutenir : en conséquence, PERSONNE, aucun parti, ne nous veut du bien.

  9. Que fais la droite? chomge delocalisation, ils permettent aux entreprises qui font des resultats de licenciees pour leur permettent de recevoir + de dividende, ils enlevent tous les impots recherche qu’avait droit les petites entreprises pour respirer par la crise et donne tous les contrats aux petits copains de sarkosy comme les voiture electriques sur paris alors que de petities entreprises proposaient le meme projet.ump ils ne pensent qu’a leur propre pouvoir les francais ils n’en non rien a faire

  10. Ces messieurs qui considérent que la gauche ne fait que soutenir les assistés comme ils les appellent.

    Ces derniers sont des imbéciles et en particulier des ignorantes. Le cout de l’aide offerte aux assistés dont vous parlez ne représente que 4 milliards d’€. En revanche, les niches fiscales et autres exonérations d’impôts aux 0,01% des français représentent 25 milliards d’€.

    Par ailleurs, croyez vous que ceux qui ne travaillent pas et qui recherchent un emploi après l’avoir perdu dans des conditions injustes n’aspirent pas à travailler. Vous êtes dans une position dans laquelle il vous est facile de porter ces critiques. Cessez de vous plaindre car vos impôts et taxes ne sont principalement destinés à soutenir ces personnes mais à financer la recherche, améliorer les conditions à la fac, financer les hopitaux dont nous avons besoin et les systémes sécu et autres auxquels nous tenons.

    Voila à bon entendeur salut.

    Présenter la gauche comme vous le faîtes sert la droite et évite ainsi de lever le secret des affaires douteuses qui se multiplient et dont le cout est exhorbitant.

  11. “les élites républicaines qui ont fait la force de notre administration, de notre industrie et de notre recherche”
    On voit l’ordre d’importance pour le PS :)

  12. Je crois qu’aucun parti ne me représente actuellement. La France est sclérosée par une élite viellissante et championne des conflits d’interets.
    Vous ne sentirez pas grande fifférence si le PS est élu. 20 ans qu’on voit les meme faces à l’assemblée et tout le monde se tape dans le dos une fois sorti de la pièce de théatre.
    Tout ce que je sais c’est qu’en tant que jeune cadre dans la finance, Sarko m’a confisqué l’economie d’impots pour le mariage, et vient d’arreter l’economie d’impots pour les interets d’emprunts. D’autre part, il à force de s’afficher au Fouquet et sur le yacht de Bolloré il a cristalisé la haine du peuple et nous a fait honte mondialement.
    Qu’on soit bien d’accord, je ne peux pas non plus encadrer le PS incapable de proposer des solutions alternatives !!

  13. Plutôt que de nous saoulé avec les faux problèmes d’immigration, il devrait se concentrer sur les problèmes d’émigration. Tous les postes sont réservés à une fausse élite, toujours la même, qui fait la même chose et clairement, pour s’enrichir autant financièrement qu’intellectuellement, une carrière à l’étranger dans une entreprise étrangère est la seule solution.

  14. Très bon ce programme! Quant à ceux qui viennent pleurer ici, vous me faites bien rigoler, moi qui suis dans ce milieu de la finance, je vous connais bien. Regardez un peu la France d’ en bas et non pas votre nombril!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici