☰ Menu eFinancialCareers

SG ne supprimera pas d’emplois malgré les mauvais résultats

Avec une chute de son résultat net de près de 83 % au troisième trimestre (AFP), les résultats de la SG ont déçu les analystes. Toutefois, l’établissement reste bénéficiaire (183 millions d’euros), ce qui, après tout, n’est pas si mal au regard des résultats de ses concurrents européens. Le directeur général de la Société Générale, Frédéric Oudéa, s’est déclaré extrêmement confiant dans les perspectives de sa banque de financement et d’investissement (BFI) en 2009. Le gâteau sera peut-être un peu plus petit, mais il y aura moins d’acteurs pour se le partager , a-t-il positivé.

Nous maintiendrons les effectifs, à taux constants, entre fin 2007 et fin 2009 , a précisé de son côté Michel Péretié, directeur de la BFI. Ceci n’empêchera pas une gestion rigoureuse des effectifs et d’éventuels ajustements ponctuels, notamment sur les activités les plus à risque. Les effectifs sur le front-office sont jusque-là restés stables alors que les métiers de back et de middle ont été renforcés (+ 12 %) en raison des investissements importants réalisés pour renforcer les contrôles internes et la gestion des risques.


Coup de froid sur les recrutements

Au total, les frais de gestion du groupe ont progressé de 8 % en un an. Les investissements et les recrutements se sont en effet poursuivis dans les réseaux internationaux (plus de 300 nouvelles agences), les services financiers et la banque privée. Pour ce dernier secteur notamment, le développement est toujours à l’ordre du jour à l’international, tout comme à l’échelle locale (ouverture prévue d’agences à Rennes et à Strasbourg).

De manière globale, les cabinets de recrutement et de chasse ne sont pas très optimistes. Les recrutements ont été gelés et le seront au moins jusqu’au premier trimestre 2009. Société Générale ne fait certainement pas exception , nous a confié un chasseur sous couvert d’anonymat.

Il faut être réaliste, Société Générale, ainsi que les autres, vont chercher dans les prochains mois à consolider plutôt qu’à se lancer dans des programmes de recrutement. Même dans les secteurs porteurs pour SG comme la banque privée, les embauches seront nettement plus ciblées que par le passé en faveur des banquiers privés seniors qui ont fidélisé leur clientèle , anticipe Alexis Pascalet, consultant du cabinet Norman Alex.

La banque s’est contentée de confirmer le maintien de son objectif de recrutement pour 2008, soit 5 500 embauches sur la France. La banque n’était pas en mesure de donner des chiffres pour 2009. Ajustement et flexibilité sont les deux mots d’ordre.

Par ailleurs, début 2009, devrait être soumis aux partenaires sociaux un plan concernant l’impact, encore à l’étude, du rapprochement des deux filiales de gestion alternative Sgam Alternative Invesments et Lyxor.

commentaires (5)

Comments
  1. Les effectifs sont peut-être stables, mais la SG a fait comme toutes les banques, des licenciements au compte goutte pour passer inaperçu, comme l’un de leur desk de trading de NY fermé complètement.

    Il s’agit juste d’une précision pour que personne ne confonde “stabilité des effectifs” et “absence de licenciements”

  2. La SG assure grave, son cours est carrément sous pricé
    Ça a toujours été une bonne banque et c’est tout a son honneur si elle ne vire pas comme dans les banques US

  3. En asie aussi très discretement…
    C’est normal les produits dérivés/structurés se vendent moins pour tout le monde donc besoin de moins de sales, d’ingenieur/structurers donc moins d’activités pour les autres (trading, MO, BO)…

  4. Je suis mort de rire….non seulement la SG a une mauvaise réputation dans le milieu financier et on le sait tous ! mais elle est incapable de se réformer condamnée à fonctionner comme elle a toujours fait avec des petite tetes d’ingénieur et une batterie d’informaticiens…
    L’action ? ca vaut 20 de toute façon alors désolé les gars de la SG. Manipulé par vos directions vous n’y croyez pas….vous verrez à 20 vous aurez tout perdu, on vous virera et personnelement ca me fera pas de chagrin parce que j’attend ca depuis longtemps le GRAND NETTOYAGE financier ! continuez de clamer que vous etes sous évalué…à 20 vous vous révolterez contre votre direction cette fois ci….comme les gentils moutons que vous avez appris à devenir

  5. VIVE OUDEA, un vrai captaine qui n’a pas laissé chaviré son bateau. BRAVO d”avoir assurer 2 milliards de résulat en 2008 malgré les sécousses que nous avons connu. D’autres (BNP….) qui croyaient être à l’abri se rapproche de plus en plus du précipice ……

    Longue Vie à la SG

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici