☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Pas de licenciement mais tout le monde subit

Un banquier senior dresse un diagnostic sévère à l’égard des banques hexagonales, sous couvert d’anonymat. Dit-il ce que vous pensez tout bas ?

En France, le licenciement n’est pas la règle. Et on ne touche surtout pas au haut management (par tradition, par coût), on préfère jouer aux chaises musicales ! Les crises sont prétextes à des réorganisations en profondeur, souvent attendues depuis longtemps mais que la bienséance à la française (respect de l’ancienneté, des cercles de pouvoir) ne permettait pas d’opérer jusqu’alors. Pas d’annonce de départs cependant, on communique sur les têtes montantes (étant entendu que le partant se retrouve au placard).

Pour réduire les dépenses et afficher une volonté économique de réagir à la crise, on gèle les embauches et on colle des mauvais bonus avec parfois l’espoir d’en faire
partir certains. Sauf qu’aujourd’hui toutes les banques françaises sont, pour ainsi dire, dans le même bateau (SG est un cas un peu à part…). Donc, personne ne bouge, tout le monde subit. Si licenciement il y a, ce sera pour les filiales américaines et anglo-saxonnes, pays plus coutumiers des remerciements sans-façon.

Alors que les Anglo-Saxons affirment qu’ils paieront normalement ceux qui restent afin de ne pas perdre les meilleurs éléments au profit de banques comme Goldman Sachs – aux résultats permettant d’aller faire quelques emplettes chez la concurrence – et se séparent de ceux qui ne conviennent plus, les Français, eux, gardent tout le monde et… pénalisent tout le monde ! Finalement, le risque de perdre les bons éléments à moyen terme est relativement limité, tout le monde ne peut traverser la Manche, souvent pour raisons personnelles.

Deux systèmes, deux façons de gérer les crises. L’un plus capitaliste avec des gagnants et des perdants, l’autre disons… plus communiste .

Cette politique énerve beaucoup et crée des tensions en interne. Rappelons que la crise vient de quelques métiers très spécifiques. Nombreuses sont les lignes métier à avoir enregistré une très bonne année 2007 et pensent mériter quelques récompenses. Il faudra attendre…

commentaires (4)

Comments
  1. Votre beau pays où mon fils spirituel Olivier B. fait la loi n’est en aucun cas communiste ! Il est en effet, comme nombre de ses dirigeants nous le répètent pompeusement à longuere d’année, Trotskiste. Ce n’est PAS DU TOUT la même chose, vous pensez bien…

  2. Voilà pourquoi les jeunes sont obligés de partir …

  3. douce france , cher pays de mon enfance qui m’oblige à te quitter !!!!

    Pression et repression, ce qui est marrant et incroyable c’est tout les services de contrôle, de surveillance, d’audit etc, qu’on nous sert à toutes les sauces pour n’importe quoi et à la fin on se retrouve avec des affaires tel que le sentier et la société générale, l’affaire de presque 5 milliards et le délit d’initié qui y est associé et maintenant l’affaire immobilière russe de la société générale et on veut nous faire croire que tout est beau, que c’est fraichement découvert et que personne n’était au courant depuis tout ce temps, et donner un prétexte pour pourrir une situation déjà pourrie au sein de ces banques, mais ou va -t-on ?????

    Et avec ça on veut faire de Paris la prochaine place financière d’Europe en espérant garder les profils et compétences au sein de cette place !!!!
    ça va surtout donner une bonne raison a beaucoup de partir et ne plus subir cette ingratitude constante et quasi générale, avec à la fin le même problème, les promesses non tenues afin de nous faire rester de la part de cette crapuleuse jet-set administrative!!!!!!

  4. Oula Zen, reste Zen. On compte plus le nombre de scandale que les auditeurs externes/internes, civils ou militaires ont permis d’eviter.
    Merci à l’AMF, la CB, les CAC et les inspections générales qui nous permettent de vivre dans un monde plus stable.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici