☰ Menu eFinancialCareers

Les banques recrutent dans les métiers de l’immobilier

Du conseil en fusions acquisitions à la gestion du fonds, les banques recrutent des spécialistes en tout genre.

Les propriétaires particuliers ne sont pas les seuls à profiter du boom de l’immobilier : les services financiers associés en bénéficient également, ce qui créé un besoin humain pour faire face à la demande.

Les services financiers dédiés au marché de l’immobilier sont pourvoyeurs de trois types de métiers : conseil en fusion-acquisition, financement et gestion de fonds immobiliers. Pour les recruteurs, chacun de ces trois domaine est à la recherche de candidats.

Le directeur général de Armstrong Sousou, un cabinet de chasseurs de tête basé à New York spécialisé dans l’immobilier, Ghada Sousou, indique que le recrutement est tiré par la volonté des banques de fusionner les pratiques de M&A et de financement propres à l’immobilier et par le besoin des fonds en spécialistes capables d’identifier les opportunités d’investissement locales, en particulier en Europe. Beaucoup d’argent a été levé, mais peu de transactions signées , indique-t-elle. Il existe un besoin en experts locaux .

Citigroup est la dernière banque à vouloir fusionner le conseil et le financement immobilier. Le mois dernier, la banque a décidé de créer une nouvelle division située à mi-chemin entre la banque d’affaires et la division marchés obligataires.

Ghada Sousou rapporte que Citigroup n’est pas le seul établissement à désirer cette fusion. Nombre de banques revoient leur stratégie et recherchent des talents .

Le responsable du pôle immobilier d’une grande banque américaine explique que les équipes de management sont prêtes à investir beaucoup d’argent dans ce métier : l’immobilier suscite un vif intérêt, en particulier en Europe où ce phénomène est renforcé par les gouvernements et les sociétés qui vendent leur biens pour se recapitaliser et financer leurs besoins d’investissement .

Les statistiques confirment que le secteur est en bonne santé. Selon Jones Lang Lassalle, conseil en immobilier d’entreprise basé à Chicago, les investissements dans le domaine de l’immobilier commercial ont grimpé de 12% en 2004 atteignant ainsi 457 milliards. Thomson Financial, provider d’informations, indique pour sa part que les banques ont gagné 996 millions de dollars de commissions sur le conseil en transactions immobilières pour le seul premier semestre 2005, ce qui fait de l’immobilier le quatrième secteur le plus lucratif, après la finance, les télécommunications et l’énergie.

Ghada Sousou estime que les banques veulent recruter de nouveaux talents pour les desks de conseil en M&A : les 6 derniers mois ont été plus actifs que ces dernières années, et le meilleur reste à venir . Jonathan Baines directeur général du cabinet londonien Whitehead Mann confirme la tendance : le recrutement dans l’immobilier a été très actif cette année, en particulier en Europe continentale.

La France locomotive de l’Europe

Les derniers recrutements en Europe ont surtout été un jeu de chaises musicales. En juillet par exemple, Citigroup a débauché Nick Jacobson de chez Deutsche Bank pour être responsable du pôle commercial de l’immobilier. Un recrutement qui a fait suite au départ d’un senior chez Merrill Lynch en avril.

En décembre 2004, HSBC a engagé Ahsan Allahi, un banquier senior de EuroHypo, banque d’investissement allemande, conduisant cette dernière à débaucher Philip Ward de chez Bear Stearns en juillet.

Pour sa part, Philippe Tannenbaum a été nommé directeur de la recherche du secteur immobilier chez Calyon en mai. Il souligne le dynamisme du marché français : la France tire le marché européen depuis deux ans. Les modifications fiscales avec la naissance des SIIC augmentent la rentabilité des sociétés foncières et encouragent l’investissement et la consolidation du secteur . Les transactions dans le secteur incluent l’achat par l’espagnol Metrovacesa Group du français Gecina.

Antoine Morgaut, directeur du recrutement services financiers chez Robert Walters à Paris, estime que le marché du recrutement dans l’immobilier est bien orienté, en particulier pour les spécialités de financement et de gestion de fonds.

Selon les recruteurs français, Barclays Capital serait en train de constituer une équipe dédiée.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici