☰ Menu eFinancialCareers

Banque : bon premier semestre, mauvais deuxième semestre ?

Un bon début d’année pour les banques françaises. Le second semestre risque de ne pas tenir ce cap. Quid de l’emploi et des bonus.

Les banques ont certes connu un très bon premier semestre mais il est clair que la crise immobilière et du subprime aux Etats-Unis risque d’impacter leurs résultats annuels , explique Etienne Maillard, consultant au sein de la division City du cabinet de recrutement Michael Page International à Paris.

Le gel des salaires et embauches, ou, tout le moins, un ralentissement du recrutement peuvent être à envisager. Toutefois, il est encore trop tôt pour s’avancer sur ce terrain. D’abord les banques françaises ne semblent pas toutes exposées de la même manière aux turbulences actuelles. Ainsi, la titrisation de créances a dans son ensemble représenté 7,6% du produit net bancaire de Natixis en 2006, contre 1,5% à 2,3% pour les autres grandes banques françaises , révèle une note du courtier Keefe, Bruyette and Woods.

Ses concurrents ayant donné des précisions sur leur gestion de la crise du subprime, Natixis a décidé d’avancer la publication de ses comptes semestriels prévue le 30 août, pour rassurer à son tour son exposition limitée à la crise des subprime, qui selon elle aurait un impact négatif de l’ordre de 2% sur le produit net bancaire de sa branche BFI au premier semestre. Cet impact négatif devrait être compensé par la croissance des revenus dans d’autres activités de cette même BFI , affirme Natixis.

De son côté, BNP Paribas vient de suspendre trois de ses fonds, investis notamment dans des parts d’actifs immobiliers américains titrisés.

Les nouvelles sont meilleures sur le front des M&A dont l’activité mondiale a progressé de 55% au premier semestre, selon Dealogic. Sans oublier le projet de fusion entre Suez et Gaz de France qui, s’il aboutit, permettra aux banques conseils de se partager 100 millions d’euros de commissions !

Résultats premier semestre

BNP Paribas

Le produit net bancaire de BNP Paribas est en hausse de 13,4% au premier semestre et s’établit à 8,2 milliards d’euros contre 7,24 milliards l’an dernier à la même période.

Société Générale

La SG annonce un bond de 32,7% de son bénéfice net au premier semestre. Pour l’ensemble du pôle BFI, l’activité a progressé de 16,7%. Le pôle actions de la banque d’investissement s’est distingué avec une croissance de 35,4%.

Natixis

La banque a maintenu sa prévision d’un résultat net courant 2007 de l’ordre de 2,15 milliards d’euros.

Crédit Agricole SA

La banque, qui ne publiera ses semestriels que le 30 août, a fait état au premier trimestre d’un produit net bancaire en hausse de 25,5% par rapport au premier trimestre 2006.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici