☰ Menu eFinancialCareers

Les écoles de commerce françaises ont la cote

Selon le classement du Financial Times, sept des dix meilleures écoles de commerce européennes sont françaises, HEC en tête.

Les écoles de commerce françaises dominent les premières places du classement européen 2006 du Financial Times, paru lundi 11 septembre.

La palme revient à HEC Paris et la troisième à l’ESCP-EAP, établissement d’enseignement supérieur au management de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris.

Le journal a placé en deuxième position la CEMS (Community of European management Schools), un réseau qui regroupe 17 Business Schools européennes et plus de 60 entreprises.

La prestigieuse London School of Economics (LES) n’obtient que la 8ème place, alors que la Grenobe Ecole de Management (GEM) est en 4ème position, l’Ecole de Management de Lyon en 5ème, l’ESSEC (Ecole supérieur des sciences économiques et commerciales) en 6ème, l’EDHEC (Ecole de hautes études commerciales du Nord) en 7ème.

Enfin, on retrouve la Stockholm School of Economics à la 9ème position et une autre école française à la 10ème place, l’Audencia Nantes, l’ancienne Ecole supérieure de commerce de Nantes Atlantique.

Pour établir ce classement, le journal britannique a évalué les programmes “Masters en Management” délivrés par ces écoles, qui sont désormais la norme à la City de Londres au dépens des MBA, le diplôme de choix à Wall Street.

Selon le quotidien financier, deux ans après la sortie d’HEC, soit environ à 27 ans, les diplômés gagnent 62.500 euros par an. Les diplômés des 10 meilleures écoles, s’ils travaillent à la City, touchent en moyenne 35.000 livres (51.550 euros) avec un bonus de 8.000 livres (11.780 euros).

commentaires (2)

Comments
  1. Bien que déjà très controversé l’an passé et largement surmédiatisé, le classement du FT ne semble pas être remis en cause alors que peu de choses ont changé.

    La London School of Economics mérite-t-elle réellement cette place ? Est-il normal que L’EM Grenoble, régulièrement classée en 7ème ou 8ème place des ESC françaises, se retrouve ici à la 4ème place européenne? Et l’ESSEC, challenger direct d’HEC, relégué à la 6ème place ?

    Les incohérences de ce classement sont en outre dangeureuses car le FT bénéficie d’une réputation de sérieux qui accrédite un tel classement alors qu’il est primordial de voir qu’il s’agit d’un classement des Master en Management, loin d’être représentatifs de la norme des programmes “Grande Ecole” en France ou MBA, en Europe.

    Dernier point : Pourquoi des universités prestigieuses comme Mannheim en Allemagne ou Warwick en Angleterre ne figurent-elles pas dans ce classement ?

  2. Je suis étudiante à l’école de management de Grenoble. Je crois que ce classement ne concerne que les programmes internationaux tels que le MIB ou le Msc finance qu’offre l’école de management de grenoble.

    Il faut signaler que ce n’est pas l’ensemble des programmes à l’école qui sont classés mais ce programme en particulier.

    En effet ces programmes sont très valorisés dans les pays anglo-saxons.

    C’est dommage que ça ne soit pas pareil en France.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici