☰ Menu eFinancialCareers

Finance d’entreprise : les fonctions qui payent le mieux en 2012

Le cabinet de recrutement Fed Finance vient de publier une étude sur le recrutement des fonctions comptables et financières en Ile-de-France menée auprès de 682 candidats rencontrés dans le bureau parisien entre avril et mai 2012, afin de connaître leur point de vue sur le marché de l’emploi.

Plusieurs enseignements ressortent de cette étude. Tout d’abord, le marché de l’emploi est jugé dynamique par une large majorité des candidats (73%). Par ailleurs, les critères de choix d’un poste sont, par ordre d’importance : le salaire et les avantages financiers (77%), les perspectives d’évolution (72%), la localisation de l’entreprise (64%). Enfin, ce qui stimule les professionnels à demeurer fidèles à leur entreprise sont premièrement et à égalité la bonne ambiance de travail et l’intérêt du poste (79% chacune), suivi par les perspectives d’évolution offertes (70%).

Etant donné que le salaire est l’un des premiers critères de choix de poste, voici donc quelques fonctions qui figurent parmi les mieux payées en finance d’entreprise, sur la base du salaire brut annuel :

DAF : 80 000 à 130 000 €. La rémunération dépend principalement de la taille de l’entreprise, de son chiffre d’affaires mais aussi de l’importance de l’équipe encadrée. Sur ce type de poste à responsabilité, les entreprises sont souvent prêtes à revoir leur grille de salaire initiale afin de s’adjoindre les meilleures compétences. Des avantages, type véhicule de fonction et primes sur objectifs, s’ajoutent le plus souvent à la rémunération.

Contrôleur financier : 50 000 à 85 000 €. Le salaire varie en fonction de la taille de l’entreprise et si c’est une organisation multi sites. Il va aussi varier en fonction de la taille de l’équipe à encadrer et bien sûr de l’expérience.

Contrôleur de gestion : 45 000 à 80 000 €. C’est le salaire d’un senior ou responsable du contrôle de gestion, qui varie notamment en fonction du niveau d’anglais et de connaissance des ERP. Les évolutions principales se font en tant que responsable ou directeur financier.

Consolideur : 45 000 à 65 000 €. C’est le salaire d’un profil expérimenté (+ de 3/4 ans d’expérience), qui va dépendre de la taille du groupe et donc du périmètre de consolidation. Evolution possible vers un poste de directeur consolidation dans un grand groupe ou d’un poste de directeur comptable et consolidation.

Crédit manager : 40 000 à 70 000 €. La rémunération dépend de l’encadrement ou non de comptables clients, de chargés de recouvrement et/ou d’analystes crédits ; mais aussi du niveau d’anglais, souvent requis pour ce genre de poste.

Trésorier : 40 000 à 65 000 €. Le salaire varie en fonction de la taille de l’entreprise et s’il existe des filiales à gérer à l’étranger. Evolution possible vers un poste de responsable trésorerie dans un groupe, avec l’encadrement d’une équipe plus importante.

commentaires (1)

Comments
  1. Je scrute le marché de l’emploi français depuis 2 mois puisque je suis en recherche d’emploi sur ces profils et parallèles après un licenciement éco .
    A mon avis, la stat ne concerne que les grands groupes internationaux avec siège parisien.
    Car en province, on est loin de ce niveau de rémunération.cf Cabinet d’expertises comptable et PME

    D’ailleurs, la filière “compta et gestion d’entreprise” , eu égard aux univers complexes, aux logiciels de gestion sans cesse en mise à jour, à la crise éco internationale, et aux endettements de toutes tailles, n’est pas reconnue à sa juste valeur (surtout en terme de rémunération).

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici