☰ Menu eFinancialCareers

En combien de temps votre CV est-il examiné par les DRH français ?

D-Day for US debt ceiling looms

D-Day for US debt ceiling looms

Dix minutes chrono voire moins : tel est le temps passé par 76 % des managers RH français pour lire votre CV. C’est en tout cas le constat qui ressort de la dernière enquête du cabinet de recrutement Robert Half réalisée en janvier et février 2012 auprès de 1 450 directeurs ou responsables des ressources humaines dans 9 pays (Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Chili, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) afin de savoir combien de temps il leur fallait pour examiner le CV d’un candidat répondant à l’une de leurs offres d’emploi.

Sur les 200 répondants de l’Hexagone, les trois quarts reconnaissent analyser un CV en moins de 10 minutes. Ils sont 24 % à l’examiner en 4 à 5 minutes et autant entre 9 à 10 minutes. Seuls 13 % l’examinent entre 1 à 3 minutes. Les managers RH Français figurent ainsi parmi les plus rapides, aux cotés de leurs homologues belges et néerlandais. A l’inverse, les managers RH allemands et italiens sont beaucoup plus nombreux à passer du temps à lire les CV, alors qu’en France, seulement 17 % prennent 11 à 15 minutes, 5 % mettent 16 à 20 minutes et 4 % y passent plus de 20 minutes.

Un outil marketing

A l’attention des candidats qui considèrent que le temps de lecture consacré à leur CV est trop rapide, Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half International France, se veut rassurant. « Un CV est avant tout un outil de marketing personnel. Mettez-vous à la place du recruteur : il est INDISPENSABLE que votre CV soit simple, précis et percutant. Le recruteur doit comprendre au premier coup d’œil pour quelle fonction vous postulez, ce que vous pouvez apporter à son entreprise ».

« Il faut inscrire son parcours dans une logique de retour sur investissement, tout en ne perdant pas de vue la qualité et la rapidité de lecture lors d’un premier examen : il convient d’aérer, de structurer, de rester sobre tout en attirant l’attention », poursuit-il. A ce titre, il est toujours intéressant de rappeler que ce que les recruteurs français regardent en premier dans un CV, c’est l’expérience professionnelle (42 %), puis les qualifications professionnelles (21 %) et les compétences techniques (14 %).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici